Accueil » Comment ? » Des entretiens complémentaires auprès de patients et de soignants

Des entretiens complémentaires auprès de patients et de soignants

Une chercheure a aussi mené des entretiens en face-à-face avec 73 patients et 26 soignants dans des services prenant en charge des patients originaires d’Afrique subsaharienne présentant une infection à VIH ou une hépatite chronique B, afin d'étudier la relation soignants-soignés dans le cadre de ces deux infections.

Il s’agit ici de comprendre :

  • en quoi la précarité sociale et administrative des patients migrants influence leurs attitudes et leurs attentes à l’égard du système de soins et des soignants
  • comment les soignants modifient leurs pratiques professionnelles du fait de leur implication dans la prise en charge de patients migrants.

Les entretiens avec les patients sont proposés par les médecins à l’occasion d’une consultation. Les patients sont libres d’accepter ou de refuser d’y participer.

Les entretiens avec les soignants concernent médecins, infirmiers, aides-soignants, psychologues et assistants sociaux. Ils explorent leur expérience professionnelle, notamment auprès de patients originaires d’Afrique subsaharienne.

L’anonymat et la confidentialité sont garantis à chaque participant. Les entretiens, qui durent environ 45 minutes, sont enregistrés avec l’accord de l’enquêté. Après transcription, l’enregistrement sera effacé, il n’en restera aucune trace orale.

Les données recueillies permettront d’identifier les difficultés que rencontrent les soignants dans la prise en charge et le suivi médical de ces patients et celles que rencontrent les patients dans l’accès aux soins et leurs relations avec le milieu médical. Elles révèleront également les obstacles à l’établissement d’une relation soignants-soignés de qualité, nécessaire à l’efficacité des soins.

Les entretiens ont débuté en septembre 2010 et se sont poursuivis jusqu’à la fin de l’année 2011. Ils sont en cours d’analyse.